Qui sommes nous

Un peu d'histoire

Parrainée par Claire BRISSET, alors Défenseure des Enfants, la Maison des Droits de l’Enfant de Touraine (MDET) a été fondée en 1999 à l’initiative de différents Clubs Services de Tours : le ZONTA International, le ROTARY international, le KIWANIS International et la Jeune Chambre Economique.
Après une enquête/diagnostic à laquelle ont participé la plupart des institutions concernées et une mise en réseau de tous les Clubs Services locaux, la Maison des Droits de l’Enfant de Touraine est inaugurée le 20 novembre 2000.
A sa création, la MDET avait essentiellement pour objectif d’informer et orienter vers les professionnels qualifiés, les enfants, les jeunes et leurs familles, pour toute question relative à l’application de leurs droits, à travers des permanences d’accueil et d’écoute et d’assurer la promotion de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE) auprès du public, à travers diverses manifestations.
Le fonctionnement de l’association était assuré par une douzaine de bénévoles actifs, pour la plupart retraités, proposant leurs compétences en matière juridique, socio-éducative, pédagogique, psychologique...
En 2009, encouragée par Madame VERSINI, Défenseure des Enfants, l’association a décidé de développer ses actions collectives de promotion de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant auprès des enfants et des jeunes, en milieu scolaire. Ce projet a été adopté en Assemblée générale en juin 2009 et présenté aux Instances locales, départementales et régionales du champ de la Protection de l’Enfance, de la Justice et de la Protection Judiciaire de la Jeunesse.
Il a été traduit en un Plan d’actions éducatives et de prévention intitulé :« L’Apprentissage de la Citoyenneté pour une intégration réussie des enfants et des jeunes dans la société » dont l’objectif est de permettre aux enfants et aux jeunes de mieux connaître leurs droits et la limite de ces droits et de se réunir autour d’un projet de sensibilisation à la conscience de citoyen responsable.
Il supposait le recours à un professionnel qualifié. Avec le soutien financier de la Région, du Département et de la Ville de Tours, la MDET a recruté en 2010 sa première salariée, « Coordinatrice-animatrice » de son Projet de développement. Des impératifs budgétaires n’ont autorisé qu’un recrutement à mi-temps, qui s’est rapidement révélé insuffisant, en raison du très fort développement de la demande d’interventions de la part des établissements scolaires et des diverses actions collectives de promotion des droits de l’enfant mises en place.
Dès 2013, connaissant des difficultés à gérer un budget restreint dans un cadre de plus en plus contraint, et sur les conseils de ses partenaires financiers institutionnels, la MDET a cherché à se rapprocher d’un partenaire associatif du domaine de la Protection de l’Enfance, susceptible d’assurer la pérennité de l’association et de lui conférer les moyens de son développement.
En Mai 2014, la Maison des Droits de l’Enfant de Touraine et la Fondation VERDIER, Fondation reconnue d’utilité publique, ayant pour objet de gérer des dispositifs d’accueil et d’accompagnement socio-éducatif pour des enfants et des adolescents en difficulté confiés par les services d’Aide Sociale à l’Enfance, ont signé un Traité de fusion-absorption. La MDET devient ainsi l’un des dispositifs de la Fondation VERDIER, au service de la prévention et de l’éducation. La MDET conserve son identité, son sigle et son logo. Elle dispose d’un local au sein du nouveau siège de la Fondation au 75, rue du Colombier à Tours. La Fondation met également un Coordinateur salarié à temps plein à disposition de la MDET. Il est supervisé par un administrateur de la Fondation VERDIER, délégué à la MDET.